Image default
Business/B2B

Les bons conseils pour rédiger un contenu engageant pour le web

Le contenu web est « Roi » aujourd’hui. C’est en effet le moyen le plus efficace pour véhiculer votre image de marque. C’est aussi le support idéal pour une bonne mise en scène de votre produit ou service. Le fait de soigner votre contenu et l’adapter aux exigences du moteur de recherche et des attentes de votre cible est requis pour affirmer votre présence sur la toile. Et ainsi, augmenter votre visibilité et trafic.

Les codes de rédaction d’un contenu de qualité

Un contenu bien structuré, incluant des mots clés stratégiques qui collent avec les requêtes les plus recherchées par les internautes est indispensable pour pouvoir le qualifier de « contenu de qualité ». De plus, il doit être bien lisible, c’est-à-dire facile à lire.

Un contenu au service des besoins de la cible visée

Pensez tout d’abord à créer un contenu qui répond aux besoins de vos visiteurs. C’est un critère crucial pour fidéliser votre cible. Par exemple si votre activité est dans le domaine de la santé et du bien-être, essayez de vous concentrer sur les soucis les plus courants et plus pressants, que les internautes cherchent à soulager. A titre d’illustration, vous pouvez rédiger un article sur quelques astuces pour augmenter la concentration au travail, ou bien sur quelques conseils pour une première grossesse en santé.

Donc, mettez toujours le lecteur au centre de vos priorités et essayez de bien comprendre ses attentes, afin de lui fournir le contenu adapté.

Les indispensables pour un contenu lisible

La lisibilité est un autre élément important pour fidéliser et susciter l’intérêt de votre cible. Pour ce faire, votre contenu doit être bien agencé et bien soigné. C’est-à-dire, vous devez valoriser ces éléments :

  • Un titre principal accrocheur : selon le guide copyblogger.com, 80% lisent ce titre. Donc, si vous envisagez inciter ces lecteurs à consulter le reste de votre contenu, pensez à rédiger un titre principal percutant, qui ne dépasse pas les 10 mots (environ 70 caractères pour les moteurs de recherche). Pour ce faire, évitez de l’encombrer notamment avec des adverbes inutiles.

  • Un contenu compréhensible, contenant des phrases courtes et des idées bien structurées et claires. Dans ce cadre, la technique de pyramide inversée est le bon choix. Elle permet de concevoir un texte en partant des idées les plus importantes aux plus générales. Ce qui incite le lecteur à s’y intéresser et poursuivre la lecture.

  • Un contenu bien hiérarchisé à l’aide de sous-titres ou intertitres (H2, H3, etc.). En effet, vous devez structurer vos idées selon des paragraphes. De telle sorte, vous communiquer plus efficacement vos messages. N’hésitez pas à utiliser la liste à puces pour plus de praticité.

  • Des phrases simples et courtes, qui ne dépassent pas les 20 mots maximum et qui adoptent la voix active pour donner plus de dynamisme au contenu. Pour créer des contenus pertinents, répondant à ces critères, il est fortement recommandé de faire appel à une agence de rédaction ou un rédacteur indépendant. Ces professionnels disposent des compétences requises pour la réussite de votre projet.

Un contenu optimisé pour le référencement naturel

Adapter votre contenu au référencement naturel est une obligation pour améliorer la visibilité de votre site ou blog sur le net. Votre contenu doit respecter les consignes du moteur de recherche, afin d’augmenter son indice d’autorité et par conséquent de popularité.

  • Le titre principal : il doit être optimisé, c’est-à-dire il contient au moins un mot clé principal dans ses 3 premiers mots.

  • Les metas title et description : ce bloc affiché sur les résultats de recherche ne dispose pas d’un grand impact sur votre référencement. Par contre, il donne à l’internaute un aperçu sur le thème de votre site. De plus, c’est un facteur incitateur au clic. Donc, il faut en profiter et le bien formuler. Pour ce faire, il est juste nécessaire de rédiger un meta title distinct du titre principal (H1) avec une taille maximale de 70 caractères. Et une meta description entre 160 et 300 caractères maximum (espace compris pour les deux metas). Pensez aussi à inclure vos mots clés les plus importants dans ce bloc.

  • Le texte alternatif (ou bien la balise ALT) : il serait pertinent de définir ce champ pour renseigner le moteur de l’existence d’une image. De plus, définissez une légende à cette dernière pour mieux illustrer son contenu.

Un design graphique élégant avec navigation fluide est un autre critère essentiel pour mieux valoriser votre site. Notamment, le fait d’insérer des images de bonne qualité et des vidéos illustratives donne plus de réactivité à votre site et par la suite augmente son trafic.

Related Articles

Comment devenir un trader gagnant grâce à la formation de Trading d’Arya ?

Laurent

Quelques astuces pour choisir son agence de référencement

Laurent

Les abris : des supports essentiels en entreprise

Odile

Des formations en ligne, une bouée de sauvetage pour les professionnels

Laurent

S’équiper d’un système d’alarme maison en toute simplicité

Christophe

Quelques éléments liés au Kbis à prendre en compte

Tamby