Image default
Finance

Comment devenir un bon expert-comptable à Ixelles ?

Être un expert-comptable indique qu’il faut exercer un métier de conseil spécialement au sein des PME et TPE. Ce métier est parfaitement réglementé et bien évidemment régi par une instance spéciale appelée l’ordre des experts-comptables. Dans cet article, vous allez dorénavant pouvoir comprendre ce qu’est vraiment un expert-comptable professionnel ainsi que les démarches académiques à suivre pour pouvoir exercer ce métier.

Qu’est-ce qu’un professionnel du chiffre ?

Nous entendons généralement par expert-comptable un professionnel du domaine de la comptabilité. En tant que tel, il est en effet chargé de la tenue de tous les comptes des sociétés commerciales et civiles ou encore ceux des organismes tels que les organisations à but non lucratif, les associations, etc. Un expert-comptable à Ixelles, Bruxelles ou à Saint-Gilles ne doit surtout pas assurer un poste de salarié des entreprises qu’il conseille.

Pour un expert du chiffre, certains concepts sont très importants comme la notion d’indépendance en vue d’esquiver éventuellement toutes sortes de conflits d’intérêts. Au-delà de son statut de conseiller, un bon expert comptable tient également le rôle d’un contrôleur. Pour y parvenir, il assure la vérification de l’ensemble des comptes d’une structure s’ils sont adéquats avec les normes.

À remarquer que le non-respect de la Loi peut certainement mettre les dirigeants et les chefs d’entreprise en danger et sous l’influence de certains critères indicateurs de performance. De plus, quand la société se trouve dans le besoin de se financer, il appartient à l’expert-comptable de réagir immédiatement en établissant un bilan prévisionnel adressé aux établissements de crédit.

Comment se déroule le cursus universitaire pour devenir finalement expert-comptable ?

Pour pouvoir mener une carrière d’expert-comptable Ixelles, il faut au moins acquérir successivement trois diplômes agrées et certifiés. Ce sont en général le diplôme de comptabilité et de gestion ou DCG obtenu trois ans après le bac, ensuite le diplôme supérieur de comptabilité et gestion ou DSCG équivalent de degré de master bac+5.

Après le DSCG, l’étudiant doit impérativement effectuer un stage rémunéré durant trois ans afin de passer le diplôme d’expertise comptable ou DEC. Ce dernier, qui s’acquiert après huit années d’études après le bac, se compose d’une épreuve écrite concernant la révision légale et contractuelle et liée à la réglementation professionnelle. À part cela, le DEC est aussi caractérisé par la soutenance d’un mémoire de fin d’études.

Dorénavant, l’expert-comptable peut s’enregistrer sur le tableau de l’OEC (ordre des experts-comptables) pour pouvoir exercer légalement le véritable métier d’un professionnel du chiffre et non un salarié au sein d’une entreprise. Sa rémunération diffère en effet selon son expérience professionnelle et ses compétences. La détermination d’un salaire d’un expert-comptable dépend également du secteur d’activité auquel se focalise la structure (secteur public, cabinet d’expertise comptable, entreprise, etc.)

 

 

Related Articles

Regroupement de dettes pour particuliers

Spider Net

Entrée en vigueur du RGPD : quelles conséquences pour les PME ?

Laurent

Révolution de l’épargne avec une banque en ligne

Laurent

Le b.a.-ba de la lettre de mission de l’expert-comptable

sophie